En général dans le monde, il y a plus de Sud que de Nord (titre provisoire)

Projet de documentaire radiophonique

- en cours

 

De mes 6 à 10 ans, j’ai vécu dans le village de Labattoir sur Petite Terre à Mayotte : une enfance dont je me souviens libre, aventureuse et solitaire. Vingt ans plus tard, je cherche cette île française de
l'Océan Indien sur Internet, dans les médias, dans l’Histoire.

Portrait chimérique d'une île, à la fois très spécifique par ce qu’elle est dans son environnement local, et très universel dans ce qu’elle représente comme fantasmes.

Dans le cadre de ce projet de réalisation, je mène plusieurs actions pédagogiques à découvrir ici.

Projet ayant obtenu la Bourse Gulliver,

et un accueil en résidence à La Marelle

livraison fin 2021.

Carnet de résidence à La Marelle - Juin 2021

AFFLUENTS

L’impermanence même de la terre. 

Ce temps de résidence à La Marelle (Marseille) est celui pour moi de l’écoute de dizaines d’heures d’enregistrements réalisés à Mayotte en avril-mai 2021.
Pour avancer sur ma création radiophonique et commencer à mettre des idées en forme, j’ai décidé de proposer un court montage par semaine durant les trois semaines passées à La Marelle :
— Affluent #1 Le sol la terre
— Affluent #2 L’air le ciel
— Affluent #3 L’eau l’esprit
Ce sont des sortes d’esquisses, d’épreuves.
Comme, j’imagine, des écrivains jettent parfois les mots sur le papier pour voir comment ils se lient, je jette les sons sur la table de montage pour entendre comme ils sonnent et s’allient. Dans cette création radiophonique, je vais chercher à rendre compte de l’empreinte que laisse l’île sur les personnes qui y ont vécu ou qui y vivent.
En posant des questions comme « Tu parlerais comment de l’île à quelqu’un qui n’en sait rien ? » ou « C’est quoi la première image qui te vient quand tu penses à l’île ? », j’ai obtenu des mots de l’ordre à la fois du poétique et du politique qui teintent la vie de cet endroit.