Le verre que je bois

Création sonore

Travail de recherche dans le cadre d'un projet mené avec Stéphanie Viot, peintre et graphiste.

En cours d'écriture.

Hypothèse : l’être humain se sert du verre pour boire du liquide 

texte de Stéphanie Viot

Description de l’objet : 

​J’ai devant moi un verre, en verre transparent et turquoise, il est long, légèrement conique et creux. Ses contours sont assez fins et sculptés de petits alcôves oblongues et cylindriques qui forment un décor en relief qui s’étale sur toute la circonférence du verre. 

Je peux voir au travers, les formes visibles sont déformées ou décalées, les alcôves accentuent les déformations.

C’est un bel objet ! Il dépose de légers reflets bleus sur les surfaces environnantes, plus la luminosité est forte plus leur teinte bleutée est vive. 

Comment utiliser l’objet : 

Supposément il faut remplir le verre de liquide pour pouvoir s’en servir. Le verre peut être utilisé pour recueillir le liquide.

Si le liquide se trouve lui-même dans un récipient d’une profondeur légèrement supérieure à celle du verre, celui-ci peut être plongé dedans, il coulera et se remplira, il suffira de le sortir du récipient bien droit. 

Une autre méthode, si le récipient est moins profond que le verre, serait d’incliner le verre pour y recueillir le liquide à la manière d’une cuillère, mais il serait difficile de le remplir à ras-bord de cette manière-là. Une dernière méthode propre au transvasement, serait d’incliner non le verre mais le récipient pour verser le liquide dans le verre. Cette méthode peut donner des résultats variables selon la taille du récipient et son aspect, la présence d’un bec faciliterait grandement l’efficacité de la manœuvre.

​Le verre peut également recueillir un liquide en train de couler s’il est positionné sous l’écoulement. En fonction du débit et de la densité du liquide, le verre se remplirait plus ou moins rapidement. La précision du remplissage en dépendra aussi.

​Du fait de son fond plat, l’objet semble être destiné à être posé sur une surface plane, à moins que l’objet doive être suspendu et porté, sa légèreté le laisse supposer.

​Posé sur le sol, le verre une fois rempli semble difficile à manier, l’être humain doit se pencher, voire s’allonger pour boire le liquide à la surface. Poser le verre sur un socle dont la hauteur serait adaptée de façon à ce que l’objet atteigne le menton de l’être humain semble fonctionner. 

​Dans le cas où le verre serait porté, il semble pratique de l’amener à ses lèvres et de l’incliner pour déverser le liquide dans la gorge. Cependant selon la chaleur du liquide, le porter à mains nues peut être désagréable. Porter le verre à ses lèvres semble être la manière la plus adéquate de l’utiliser. Mais le verre n’est pas d’une grande praticité lorsqu’il est porté en mouvement. En effet en fonction de la quantité de liquide présente dans le verre. Celui-ci déborde et s’échappe du verre lorsque l’être humain se déplace, plus il se déplace vite, plus le liquide entre dans un mouvement de va et vient de grande amplitude. 

​Le verre semble être optimal pour une utilisation statique. 

​Le verre ne peut contenir une grande quantité de liquide. Si on ajoute à cela sa faible maniabilité en mouvement, il se semble pas indiqué pour être utilisé lors de trajets de longue distance. Il semble être plus approprié pour se délecter d’un liquide qu’on ne souhaite pas boire en grande quantité, comme une boisson riche qui pourrait écœurer ou dont ne doit abuser pour préserver sa santé, une boisson rare et raffinée qu'on souhaite savourer, ou une médecine à faible dosage. 

​Le verre est sculpté, il s’en dégage une envie de décorum, la dimension plastique de l’objet n’est pas négligée et il semble que cet objet soit également destiné à être vu et admiré. 

 

Où ranger, disposer l’objet : 

Du fait de sa fragilité, il semble être fait pour être entreposé en hauteur à l’abri des mouvements brusques et des animaux ou bien dans une commode ou armoire fermée. Pour rester visible aux yeux de tous, une armoire vitrée semble être son hôte tout désigné. Il semblerait judicieux de le ranger à proximité d’une source de liquide ou de plusieurs liquides qui coulent ou contenus dans des récipients équipés de bec pour obtenir un déversement précis, dans un endroit favorisant une installation stable et confortable de l’être humain le temps de la boisson. Le disposer près d’une chaise, d’un fauteuil ou d’un coussin semble tout indiquer.

De plus, pour mettre en valeur les qualités plastiques de l'objet, l'armoire vitrée devrait être installée près d'une source lumineuse pour intensifier les reflets du verre projetés sur l'armoire.